Assemblée nationale de 2019 | Conférenciers2019-05-27T14:56:03-04:00

Confirmés jusqu’ici | Cette page sera mise à jour lorsque la liste finale des conférenciers sera confirmée.

Manny Jules | président, CFPN

C.T. (Manny) Jules a été la force motrice derrière la Loi de 2005 sur la gestion financière des premières nations, ce qui a créé la Commission de la fiscalité des premières nations. Il a également dirigé la modification apportée à la Loi sur les Indiens (1988) qui a permis aux Premières nations de percevoir des impôts fonciers sur les terres désignées.

La Commission consultative de la fiscalité indienne (CCFI) et le régime d’impôt foncier des Premières nations actuel ont été créés suite à cette modification. M. Jules a été président de la CCFI de 1989 à 2003 et de 2005 à 2007.

Il a été chef de la Bande indienne de Kamloops de 1984 à 2000. M. Jules a consacré plus de 30 ans de sa vie à la fonction publique à l’appui des questions autochtones. Il a reçu un doctorat honorifique en Droit de l’Université de la Colombie-Britannique en 1997 et un autre de l’Université Thompson Rivers en 2006.

Harold Calla | président exécutif, CGFPN

Harold est membre de la Nation Squamish située à North Vancouver, Colombie-Britannique.

Après plusieurs années d’expérience en commerce international, il a travaillé pour la Nation Squamish comme négociateur dans les domaines du développement économique, de la gestion foncière et de la finance et a siégé pendant huit ans au sein du conseil de la Nation Squamish.

Il a également été conseiller et arbitre pour les Premières nations de l’Ouest canadien.

Ernie Daniels | président-directeur général, AFPN

Ernie s’est vu déléguer, par le conseil d’administration, le pouvoir de gérer les affaires commerciales de l’AFPN. Ernie est comptable général accrédité et directeur financier autochtone agréé. Il a quitté Ottawa et déménagé à Kelowna à l’automne 2011 pour travailler pour l’AFPN en tant que directeur des Finances et a été nommé président-directeur général en juin 2012.

Avant de se joindre à l’AFPN, Ernie a été président / directeur de l’exploitation de l’Association des agents financiers autochtones du Canada (AFOA Canada) pendant 7 ans et directeur de l’Évaluation et des Opérations financières à la Fondation autochtone de guérison pendant 5 ans. Il a occupé des postes de dirigeant et de direction pour un certain nombre d’organismes autochtones sans but lucratif. Il a été membre du groupe de recherche du CICA chargé d’examiner les rapports financiers des Premières nations et a été président de la NWT Legislative Assembly Society et de la NWT Development Corporation, en plus d’être un ancien membre du conseil d’administration du Conseil de gestion financière des Premières Nations (CGF).

Robert Louie | président, CGT

Robert Louie, LL.B., OC, de Kelowna, C.-B., est l’ancien chef de la Première nation de Westbank. Il est également le président du Conseil consultatif des terres des Premières nations et le président de Peace Hills Trust (une institution financière). Il a été membre de l’Assemblée des gouverneurs de l’Université de la Colombie-Britannique et est membre du Comité consultatif du président de l’Université de la Colombie-Britannique Okanagan (UBC-O).

Robert Louie est également un ancien avocat spécialisé dans le droit des Autochtones. Auparavant, il a été membre d’un groupe de travail du Sommet des Premières nations et a participé aux négociations de traités en Colombie-Britannique alors qu’il a représenté les chefs de la Colombie-Britannique pendant une période de 4 ans

Robert Louie a siégé au sein de plusieurs autres conseils d’administration et occupé des fonctions au sein de plusieurs autres organismes consultatifs, y compris le Conseil national de développement économique des Autochtones, l’Administration financière des Premières nations Inc., All Nations Trust Company, la Chambre de commerce de Kelowna, la United Native Friendship Society et le Comité consultatif du premier ministre sur les Affaires autochtones.

Robert Louie a reçu de nombreux prix et témoignages de reconnaissance au fil des ans. Le plus prestigieux, et de loin, a été sa nomination à titre d’Officier de l’Ordre du Canada. Plus récemment, il a été le lauréat du Prix de l’ancien élève émérite de l’Okanagan College, de la Médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et d’un Prix d’excellence en leadership des Autochtones de Xerox Canada / l’Association des agents financiers autochtones du Canada. En février 2014, le Justice Institute of British Columbia lui a décerné un doctorat honorifique en Droit.

Allan Claxton

Marié à Wendy avec 3 enfants et 2 beaux-enfants et 10 petits enfants.

Chef de la Première nation Tsawout depuis 20 ans et en poste actuellement pour mon cinquième mandat au conseil.

A présidé le Comité des chefs sur la santé à l’échelle nationale et a coprésidé le Comité de la santé des chefs au niveau régional. Il a également été membre du Conseil de la pêche des Premières nations pendant de nombreuses années et a présidé de nombreux conseils et comités locaux, notamment le CONSEIL SCOLAIRE DE WSANEC.

Dr. André LeDressay

André a plus de 20 ans d’expérience auprès de communautés, organisations et institutions autochtones. Il a rédigé de nombreux rapports académiques et de conseil dans ses domaines d’expertise: mise en place du cadre juridique, administratif, fiscal et institutionnel nécessaire à la croissance économique.

Il est directeur des économistes en réalités financières, directeur du Tulo Center of Indigenous Economics et professeur à l’Université Thompson Rivers. Il a co-écrit un livre qui a été nominé pour le prix du livre Donner en 2010. Il était l’auteur principal du manuel en ligne du Centre Tulo – Créer un climat d’investissement concurrentiel pour les Premières nations (2015). Il est également l’auteur du dernier chapitre, Déverrouiller la richesse des Premières nations: efforts passés et perspectives d’avenir, dans une compilation intitulée Débloquer la richesse des nations indiennes (2016), sous la direction de Terry L. Anderson, de l’Université Stanford.

Il a reçu un prix distingué d’anciens élèves de l’Université Thompson Rivers et un prix d’excellence de l’ensemble des réalisations de la First Nations Tax Administrators Association. André est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université Simon Fraser, d’une maîtrise en économie appliquée de l’Université de Victoria et d’un baccalauréat spécialisé en mathématiques et en économie de l’Université de Regina.

Christian Sinclair | NATION DES CREE D’OPASKWAYAK

Christian Sinclair est membre de la nation crie d’Opaskwayak (OCN). Il a obtenu son diplôme du Margaret Barbour Collegiate Institute (MBCI) en 1988, avant de servir dans l’armée canadienne de 1988 à 1995, en participant à des missions à Chypre (Recon 1990) et en Somalie (Forces spéciales 1992-1993).

Il a été cofondateur des Jeux d’été autochtones du Manitoba et directeur général des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord de 2002 à Winnipeg. L’événement, qui a été le plus réussi des JNAI, s’est terminé avec un excédent de plus de 1,3 million de dollars. À l’heure actuelle, il existe un programme de bourses accessible aux jeunes Autochtones du Manitoba grâce à la planification héritée des NAIG de 2002.

En 2002, Christian a commencé à travailler dans le secteur des entreprises avec des groupes autochtones de tout le Canada, en se concentrant sur le développement d’entreprises et le positionnement de grands projets de ressources naturelles liés à l’énergie hydroélectrique, minière, pétrolière et gazière. En 2003, Christian figurait parmi les 40 meilleurs Canadiens de moins de 40 ans au Canada.

En 2013, Christian a changé de carrière pour devenir conseiller indépendant. Fort de ses connaissances organisationnelles, de son expérience acquise sur le champ de bataille et des salles de conseil de sociétés et des conseils des Premières nations, Christian Sinclair est un négociateur et un chef de projet très recherché, tant pour les communautés autochtones que pour les grandes entreprises cherchant à développer d’importantes ressources. Il est capable de concilier efficacement les besoins et les objectifs de l’industrie et des détenteurs de droits fonciers traditionnels en opportunités mutuellement bénéfiques pour une prospérité durable et des partenariats commerciaux durables pour tous les intéressés et les générations futures.

En 2016, Christian Sinclair a été élu Onekanew (chef) de la nation crie d’Opaskwayak. Depuis lors, Onekanew Christian Sinclair a été nommé à la coprésidence d’un groupe de travail créé pour diriger le processus de mise en œuvre de la Stratégie de développement économique du Nord du gouvernement du Manitoba. Ce groupe de travail collabore avec des partenaires régionaux pour engager des discussions avec des parties prenantes et des communautés du Nord, ainsi que pour identifier et mettre en œuvre un plan de croissance économique durable. Il a récemment lancé le site Web www.looknorthmb.ca. En outre, copréside le consortium One North au Manitoba. Récemment nommé au Conseil consultatif des terres nationales en tant que représentant du Manitoba. Il est actuellement directeur de National Access Cannabis Corporation.

Chef David Jimmie

Le nom traditionnel de David Jimmie est Lenéx, qui signifie «celui qui travaille pour le peuple». David est le chef et chef de la direction de la Première nation Squiala située sur le territoire traditionnel de la tribu des Ts’elxweyeqw à Chilliwack, en Colombie-Britannique. David est le président de la tribu des Ts’elxweyeqw, représentant 7 communautés, et est également administrateur de la Chambre de commerce de Chilliwack.

David était auparavant propriétaire et exploitant de 224 maisons et de 175 appartements à Chilliwack et à Westbank, appartenant à David Jimmie Construction. Il travaille actuellement sur un centre commercial de 600 000 pieds carrés à Chilliwack et explore de nouvelles entreprises pour diversifier les sources de revenus de la Première nation Squiala.

David a soif d’apprendre sur la vie et l’éducation, ce qui l’a amené à acheter un billet pour le monde entier en 2008, voyageant dans 19 pays en 1 an. Il est un ardent défenseur de l’éducation et de la culture et est heureux de pouvoir obtenir son diplôme du programme de maîtrise en administration des affaires pour cadres de l’Université Simon Fraser.

Chef Leah D. George-Wilson | Première nation Tsleil-WaututhLa

Chef Leah D. George-Wilson (Sisi-ya-ama) est membre de la Première nation Tsleil-Waututh (PNTW) située à North Vancouver. Elle a été la première femme à occuper le poste de chef élu du PNTW, poste qu’elle a occupé de 2001 à 2003 et de 2005 à 2009.

Mme George-Wilson a travaillé pendant plusieurs années pour la PNTW à divers postes, notamment comme membre de l’équipe de négociation de la PNTW dans le cadre du processus des traités de la Colombie-Britannique, coordonnatrice de l’autonomie gouvernementale de la PNTW. et directeur du Département des terres et des ressources des traités des PNTW.

Les antécédents scolaires de Mme George-Wilson comprennent un baccalauréat en anthropologie de la Simon Fraser University. Elle fréquente actuellement la faculté de droit de l’Université de la Colombie-Britannique.

Elle siège également à plusieurs conseils, dont le conseil consultatif sur les terres des Premières nations, la Commission canadienne du tourisme et le conseil de la santé des Premières nations de la Colombie-Britannique.

Mme George-Wilson a été élue en 2004, 2006, 2008, 2010 et à nouveau en 2013 en tant que coprésidente, l’exécutif administratif composé de deux membres du Sommet des Premières nations. En tant que coprésidente, elle traite des questions administratives du SPN et collabore avec le groupe de travail du Sommet des Premières Nations (l’exécutif politique du SPN), mandaté par le Sommet pour effectuer des tâches spécifiquement mandatées sur des questions liées aux négociations de traités en Colombie-Britannique. Le sommet représente la majorité des Premières nations de la Colombie-Britannique sur des questions liées aux traités et d’autres questions d’intérêt commun pour les Premières nations.

Chef William (Billy) Morin IV | CHEF DE LA PREMIÈRE NATION D’ENOCH / YES ALUMNI

Le chef William (Billy) Morin a été élu en 2015 comme le plus jeune chef de l’histoire moderne de la nation crie d’Enoch – Maskekosihk.

Le chef Morin est titulaire d’un diplôme en technologie du génie civil et d’un baccalauréat en gestion de la technologie et d’un baccalauréat honorifique en administration des affaires. Il était auparavant employé par le gouvernement de l’Alberta et la ville d’Edmonton avant de revenir dans son pays.

Depuis 2015, l’objectif du chef Morin est de devenir un pilier de l’influence économique dans la région d’Edmonton et de diversifier l’économie d’Enoch au-delà du très populaire River Cree Resort – le plus grand casino de l’Alberta. Depuis 2015, Enoch a jeté les bases de cette vision en obtenant près de 100 millions de dollars d’investissements extérieurs en capital.

Le chef Morin croit en l’esprit de partage et de partenariat – principe du Traité 6. Enoch entretient des relations significatives avec tous les niveaux de gouvernement et le secteur privé. De plus, le chef Morin milite pour le retour des traditions et de la langue crie de Nehiyaw à Enoch. Cela inclut également l’élaboration de lois propres à Enoch pour affirmer sa souveraineté et amener son peuple hors de l’injustice de la Loi sur les Indiens.

Cris Stainbrook | Oglala Lakota

Cris Stainbrook, Oglala Lakota, œuvre dans le domaine de la philanthropie depuis 25 ans et est président de la Fondation indienne des régimes fonciers depuis sa création en 2002. En tant que président de la Fondation, Stainbrook assure le leadership, la direction, la gestion, la collecte de fonds et les politiques de l’organisation. en mettant l’accent sur la réussite de la mise en œuvre de la mission de la Fondation. Avant de rejoindre ILTF, Stainbrook a passé 13 ans à la Northwest Area Foundation, où il a occupé plusieurs postes. En tant qu’administrateur de programme, il a géré des programmes de subventions dans les domaines du développement durable, de la gestion des ressources naturelles, du développement économique et des besoins humains fondamentaux. Au cours de ses quatre dernières années avec la région du Nord-Ouest, il a dirigé les activités de la communauté, supervisant un personnel en croissance rapide et mettant en œuvre de nouveaux programmes visant à élaborer des plans axés sur la communauté.

Stainbrook était un membre fondateur d’Amérindiens en philanthropie et a siégé au conseil d’administration pendant onze ans. Il a également été membre fondateur et membre du comité consultatif de la fondation Two Feathers Endowment of The Saint Paul. Il siège actuellement au conseil d’administration de la Minnesota Community Foundation et de la Saint Paul Foundation. En outre, il a siégé à plusieurs comités du Council on Foundations et du Minnesota Council on Foundations. Stainbrook est titulaire d’un baccalauréat ès sciences de l’Université de l’Iowa et d’une maîtrise en sciences de la pêche de l’Oregon State University.

Dr. Daniel M. Millette

Daniel travaille sur les questions foncières autochtones depuis environ vingt-cinq ans. Il est directeur de la planification et de la préparation au Centre de ressources. En tant que planificateur professionnel agréé, il travaille en étroite collaboration avec des dizaines de communautés et leurs gestionnaires des terres, se spécialisant dans l’engagement des communautés, l’aménagement du territoire, l’élaboration de politiques foncières, le développement économique lié aux terres et le renforcement des capacités liées à la gouvernance des terres.

En tant qu’archéologue professionnel agréé, il s’est concentré sur les anciens processus de planification de l’utilisation des terres et de décolonisation au moyen de nouvelles approches de planification. Daniel a enseigné des cours tels que l’histoire de la conception environnementale à l’Université de la Colombie-Britannique, la planification autochtone et l’histoire de l’architecture à l’Université Carleton et la planification de l’utilisation des sols à l’Université Thompson Rivers.

En plus de siéger à des comités avec l’Institut canadien des urbanistes, il est membre du conseil d’administration du Indigenous Place Making Council et de la Société pour l’étude de l’architecture au Canada. Comme passe-temps, il termine actuellement un livre sur «Le paysage autochtone de planification et d’architecture du Canada.

Dalyn Bear

Dalyn Bear est actuellement chef élu et fier membre de la Première nation de Whitecap Dakota. Avant de siéger au conseil, Dalyn était directrice des terres et de la fiscalité pour la PNWD. Il est un membre actif de l’équipe de négociation de l’accord sur l’autonomie gouvernementale de Whitecap et de l’accord de mise en œuvre du traité de Whitecap Dakota. Il est également membre du conseil d’administration de la Société de développement communautaire Dakota Dunes (CDDC) et du Conseil de développement des infrastructures d’infrastructure des Premières nations (FNII). Administrateur de nombreux conseils d’administration pour la PNWD, notamment le Dakota Dunes Resort & Hotel et la Whitecap Development Corporation.

Il est titulaire d’un diplôme en administration des affaires. un certificat en gestion des ressources des peuples autochtones de l’Université de la Saskatchewan; Certification nationale des gestionnaires de terres autochtones; Certificat d’administration fiscale des Premières nations de l’Université Thompson River et est un ancien élève de la Conférence sur le leadership du gouverneur général.

Dillon Johnson | MBA, CAFM – Président

Dillon Johnson est titulaire d’un MBA de la Richard Ivey School of Business (Université de Western Ontario) et d’un baccalauréat en commerce de l’Université de Victoria. Dillon a reçu le titre de gestionnaire financier autochtone certifié (GFAA) de l’AAFA en février 2014.

Dillon est membre de la Première nation Sliammon, où il remplit actuellement son troisième mandat consécutif en tant que membre élu du Conseil. Dillon est également président du comité des finances. Lorsque Dillon a été élu pour un premier mandat au sein du Sliammon Council, le gouvernement de la Première nation était confronté à une gestion corrective en raison de problèmes administratifs et financiers. Au cours des quatre dernières années, la Première nation a considérablement amélioré son administration et ses finances au point que Sliammon a été en mesure d’obtenir la certification de performance financière du Conseil de gestion financière des Premières nations.

Howard E. Grant

Howard E. Grant est né et a grandi dans la communauté de Musqueam. Il était l’un des enfants chanceux qui ne fréquentait pas les pensionnats indiens, ce qui lui permettait d’apprendre sa culture, ses valeurs et ses enseignements de la part de ses aînés, dans sa vie quotidienne.

M. Grant est le conférencier culturel de sa famille. Il est un historien et un leader culturel de sa famille élargie. En conséquence, les anciens de sa famille élargie ont conféré à Howard le nom de qiyəplenəxʷ. Un nom connu et respecté dans tous les territoires des Salish du littoral.

M. Grant est actuellement directeur exécutif du Sommet des Premières nations. FNS se compose d’une majorité de Premières nations et de conseils tribaux de la Colombie-Britannique (C.-B.), offrant une tribune pour aborder les questions liées aux négociations sur le titre, les droits et les traités ancestraux, ainsi que d’autres questions d’intérêt commun.

M. Grant est également membre du conseil de longue date de sa communauté natale de Musqueam, dont le territoire traditionnel occupait jadis une grande partie de ce qui est maintenant le Grand Vancouver et ses environs. La principale réserve de Musqueam, Musqueam I.R. Le n ° 2 est situé à l’embouchure du fleuve Fraser, à Vancouver.

M. Grant était auparavant directeur exécutif de la bande indienne Musqueam de 1992 à 1997. Il a également occupé des postes de cadre supérieur au gouvernement fédéral (ministère des Affaires indiennes et du Nord Canada, maintenant AADNC) de 1984 à 1992.

Jason Calla

L’expérience de Jason comprend: les plans de développement communautaire, les stratégies économiques et les évaluations d’impact, les conseils fiscaux et fiscaux, ainsi que la consultation et la sensibilisation de la communauté auprès des gouvernements et des organisations des Premières Nations. Jason est membre de la nation Squamish.

Education: École d’économie et de science politique de Londres, Londres, Angleterre – M.Sc. (Économie), études de planification régionale et urbaineUniversité de la Colombie-Britannique, Vancouver (C.-B.) – baccalauréat en commerce (économie des terrains urbains)

Ovide Mercredi

Ovide Mercredi est un Cri né dans la communauté nordique de Grand Rapids. Il a servi sa communauté en tant que chef de la nation crie de Misipawistik de 2005 à 2011. Il a été conseiller pendant trois ans après son mandat de chef.

Diplômé en droit de l’Université du Manitoba, il a pratiqué le droit pénal et s’est ensuite spécialisé en droit constitutionnel en tant que conseiller auprès des chefs manitobains. En 1989, il a été élu chef régional de l’Assemblée des Premières Nations du Manitoba. Il est devenu un stratège clé pour l’Assemblée lors des discussions sur la réforme constitutionnelle de l’Accord du lac Meech. Il a également joué un rôle de premier plan dans la résolution de la crise d’Oka en 1990.

Mercredi a été élu chef national de l’Assemblée des Premières Nations en 1991. Au cours de son premier mandat, il a dirigé les négociations pour les Premières Nations dans le cadre de l’Accord de Charlottetown. Il était le porte-parole national pour les traités 1 à 11 de 2006 à 2014.

En plus d’être avocat et homme politique, il a co-écrit avec Mary Ellen Turpel-Lafond «Dans les rapides: naviguer dans l’avenir des Premières Nations» en 1993 et ​​a publié en 2015 un recueil de poèmes intitulé «Mon tambour silencieux». Mercredi a reçu des diplômes honorifiques de l’Université Bishops, de l’Université St Mary’s, de l’Université de Lethbridge et de l’Université Athabaska. Il a reçu l’Ordre du Manitoba en 2005.

Shayla Point | BA, LLB, lois sur le développement des marchés et l’administration financière et relations avec les intervenants

Shayla dirige l’équipe chargée du développement du marché, des lois sur l’administration financière et des relations avec les parties prenantes.

Son équipe est responsable de la gestion de la relation continue entre la FMB et ses clients. Son équipe fournit un soutien opérationnel aux clients qui souhaitent élaborer une loi sur la gestion des finances publiques. Son équipe fournit un soutien opérationnel aux clients qui souhaitent développer une loi sur la gestion financière.

Cette équipe entretient également des relations avec d’autres intervenants et organisations des Premières Nations.

Suzanne Trottier | CFA, MBA

Suzanne dirige l’équipe de développement des capacités et d’intervention, qui aide les Premières Nations à renforcer leurs capacités de gestion financière.

Son équipe fournit un support client à travers des outils et des modèles, des ateliers, des tutoriels, des webinaires et des recherches qui aident les clients à mettre en œuvre leur système de gestion financière.

Tania Solonas | Nation Tse’Khene

Tania Solonas est membre de la nation Tse’Khene (peuple des rochers) et a grandi à McLeod Lake, en Colombie-Britannique. Favoriser l’unité communautaire positive et la croissance durable pour l’avenir de nos enfants.

Elle a récemment obtenu un certificat en gestion des terres appliquées et administration fiscale des Premières nations à l’Université Thompson Rivers.

Passionnée d’aider à faire progresser la collectivité en veillant à la durabilité, Tania est agente de gestion des terres pour la bande indienne de McLeod Lake.

Elle aime marcher, faire de la randonnée, faire partie du service d’incendie de Tse’Khene, de nombreux conseils et comités et emmener sa fille à la gymnastique, au baseball et aux guides. Reconnaissant d’avoir une famille aimante et d’être un régisseur actif de la terre.

Craig Brown | Directeur général, Première nation de Wasauksing

Craig Brown est membre de la Première nation Wasauksing (WPN) et est le directeur général de sa communauté d’origine depuis mars 2014. Au cours de cette période, la communauté a ratifié avec succès son code foncier, le système éducatif Anishinabek et sa propre constitution. Wasauksing est récemment devenu le 17e gouvernement des Premières nations au Canada à recevoir son attestation de système de gestion financière du CGFPN et est également en train de mettre en œuvre un régime de taxe foncière et de transfert de propriété de 2019 pour imposer les intérêts des non-membres sur les terres de Wasauksing en vertu de FMA.

Avant de se joindre à la WPN, Craig a occupé le poste de chef de bande pour la Première nation Shawanaga et a également passé cinq ans à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) en tant que conseiller principal pour le logement autochtone. En tant que conseiller principal, M. Brown était responsable de la gestion de la mise en œuvre du programme de logement à but non lucratif en vertu de l’article 95 et de tous les programmes de rénovation dans les réserves pour la région de l’Ontario. Au cours des deux années 2009-2011, Craig a été responsable de la gestion de la SCHL Ontario pour la gestion et l’exécution des programmes du Plan d’action économique de la SCHL pour lesquels la SCHL a reçu un prix Esprit d’excellence décerné par le Conseil fédéral de l’Ontario pour son excellence dans la fonction publique.

Craig a obtenu un baccalauréat (avec distinction) du programme d’études autochtones de l’Université Trent avec une spécialisation en gestion des Autochtones et en développement économique en 2001. En 2003, Craig a obtenu sa maîtrise en administration publique de l’Université Carleton.

Dale C. Booth

M. Dale C. Booth est un expert en acquisitions d’infrastructures, totalisant plus de 5,5 milliards de dollars en transactions, à toutes les étapes de leur développement. Comptant plus de 20 ans d’expérience auprès des peuples autochtones, de tous les ordres de gouvernement et de l’industrie de la construction, il est reconnu comme un leader visionnaire doté de talents spéciaux et éprouvés pour créer des environnements de travail productifs et coopératifs en éliminant les déficits et en créant une vision d’entreprise réussie. pour le futur. En tant que directeur du développement des affaires et des investissements sur le marché des infrastructures et des projets en PPP, Dale possède les compétences et l’expertise d’un gestionnaire de transactions d’infrastructure professionnel. Il possède une connaissance approfondie de la supervision et de la gestion du projet, de la conceptualisation précoce avec le client aux étapes de l’analyse de rentabilisation et de l’approvisionnement, en passant par la clôture commerciale et financière, aboutissant à la gestion post-contractuelle. et les meilleures pratiques de l’industrie aux niveaux national et international.

Dale a occupé des postes de direction au sein d’AADNC et de l’Assemblée des Premières Nations; À titre de chef de la direction de l’APN, il a démontré de grandes capacités en matière de planification stratégique efficace, de gestion opérationnelle et de gestion financière. Dale a été nommé par le gouvernement fédéral au Conseil national de développement économique des Autochtones en 2008. Dans le secteur privé, il a rejoint les conseillers en PPP pendant trois ans. Il a acquis une expérience considérable dans l’élaboration de projets en PPP, l’approvisionnement et le développement économique des Premières nations. Dale a poursuivi son développement en tant que spécialiste en infrastructure et en PPP chez PPP Canada Inc. Dale a occupé des postes de directeur du développement des affaires et de l’unité d’investissement. Dale a eu l’occasion d’acquérir des connaissances sur les pratiques exemplaires en PPP aux niveaux national et international.

Dale est président d’Innovation Seven Inc., une entreprise autochtone enregistrée située à Pikwakanagan, détenue et exploitée à 100% par des Premières nations et conforme aux normes du CCSP.

Frédéric Vicaire | BBA

Frédéric est un Mi’gmaq de Listuguj situé sur le territoire de Gespe’gawa’gi (Gaspésie, Québec) et est actuellement directeur général des Micmacs de Gesgapegiag. Il est avec l’organisation depuis 2015.

Auparavant, Frédéric a travaillé pour le gouvernement Listuguj Mi’gmaq dans les domaines des finances et du développement économique. Il a également travaillé pour différentes organisations nationales, dont AFOA Canada.

L’approche fondamentale de Frédéric à son travail est «une brique à la fois». En tant que directeur général, il s’engage à faire en sorte que le chef et le conseil mettent en œuvre annuellement les objectifs des membres de la communauté énoncés dans le plan stratégique quinquennal; communauté autonome et durable.

Trenton Paul

Trenton Paul est directeur de la révision des politiques et des lois à la Commission de la fiscalité des premières nations (La CFPN est une institution publique à gouvernance partagée qui fournit un soutien réglementaire à plus de 180 Premières nations qui ont mis en place une fiscalité foncière par le biais de la Loi sur la gestion financière des premières nations 83 de la Loi sur les Indiens). M. Paul est membre de la nation malécite à Tobique au Nouveau-Brunswick et est diplômé de la faculté de droit de l’Université de Toronto.

Entré à la CFPN en 2003, M. Paul est responsable de la mise en œuvre des initiatives stratégiques de la Commission concernant la réglementation et le soutien de l’imposition foncière des Premières Nations, ainsi que des fonctions d’élaboration de lois et d’examen technique de la Commission relatives à l’élaboration des lois des Premières Nations en vertu du premier. Loi sur la gestion financière des nations. Cela implique de gérer la recherche sur les politiques et l’analyse juridique, et de travailler directement avec les gouvernements des Premières Nations, d’autres gouvernements et d’autres parties prenantes dans le domaine de la fiscalité foncière des Premières Nations.

Avant de se joindre à la CFPN, M. Paul a travaillé pendant plusieurs années avec l’Assemblée des Premières Nations à l’appui de la Table nationale sur les relations financières APN-Canada. Il a également occupé plusieurs postes au sein du gouvernement fédéral traitant de questions de gouvernance fiscale nationale et régionale des Premières Nations.

Donna Morin

Donna Morin est membre de la nation crie Peter Ballantyne située en Saskatchewan. Elle a obtenu son titre professionnel de comptable en management accrédité en 1997. Elle a travaillé pour les gouvernements des Premières Nations au cours des 15 dernières années et a acquis une grande expérience en gestion financière. Elle fait également partie de l’Aboriginal Financial Officers Association depuis 1999 et continue d’appuyer cette organisation de développement professionnel qui offre des produits et des services aux employés des organisations autochtones.

Elle est également fière d’annoncer qu’elle a reçu son titre de gestionnaire autochtone certifié, qui lui a été attribué par AFOA Canada. Elle est actuellement membre de l’Institut des administrateurs de sociétés.

Chef Jason Henry | Première nation de Kettle & Stony Point

Kettle Point est un territoire non cédé situé dans le sud-ouest de l’Ontario, le long de la rive sud du lac Huron. Nous sommes officiellement connus sous le nom de Chippewas de Kettle et Stony Point. Stony Point est connu sous le nom d’Aazhoodena (nous fournirons plus d’informations au fur et à mesure du développement de ce site web). Notre territoire comprend environ 1 096 hectares et une population de 2 108 personnes dans la réserve.

Kettle Point doit son nom à ses formations rocheuses sphériques inhabituelles qui s’érodent des lits de schistes sous-jacents le long des rives du lac Huron. Ces formations rocheuses appelées «bouilloires» sont uniques à trois endroits seulement dans le monde.

C’est le caractère unique de cette Première nation qui fait de la préservation des terres de Kettle Point une priorité absolue, non seulement pour ses «bouilloires», mais également pour les premiers habitants de cette communauté et pour les générations futures.

Melissa Bryan

Melissa Bryan est une Mi’gmaq de Gesgapegiag située sur le territoire traditionnel du territoire Gespe’gawa’gi (Gaspésie, au Québec).

Après avoir terminé son baccalauréat en justice pénale et une mineure en psychologie de l’Université du Massachusetts aux États-Unis, elle est retournée à Gesgapegiag avec l’intention d’aider sa communauté à prospérer et à se développer.

Depuis lors, Melissa est responsable de la coordination de l’élaboration des politiques, de la mise en œuvre de la loi sur l’administration financière de Gesgapegiag, de la planification stratégique, de la planification intégrée annuelle entre les départements et plus spécifiquement de la coordination du processus d’obtention de la certification de leur système de gestion financière par l’intermédiaire du Conseil de gestion financière ).

Chef Dennis Meeches

Dennis est au pouvoir depuis 22 ans, dont 16 en tant que chef de Long Plain. Il a travaillé sans relâche pour la souveraineté économique de son peuple et Long Plain a réalisé des progrès considérables dans ce domaine. Il est actuellement président de trois grandes sociétés autochtones, dont 1) Arrowhead Development Corporation, appartenant à Long Plain, 2) Tribal Council Investment Group, appartenant à 7 conseils tribaux et (3) Treaty One Development Corporation, appartenant aux Premières nations visées par le Traité 1.

Il a également siégé à la Aboriginal Financial Officers Association pendant trois ans. LP est non seulement un chef de file en gouvernance, mais également un chef de file en matière de responsabilité et de transparence. «La souveraineté économique des peuples autochtones améliore notre niveau de vie et nous continuerons de faire pression pour que nous occupions notre juste place dans l’économie du Canada»

Don Morin

Un fier membre de la nation crie d’Enoch (CEN) qui sert actuellement sa communauté à quelques titres; directeur principal du département du développement économique et directeur général de la River Cree Development Corporation. Don a d’abord connu le métier en jouant au hockey universitaire pour les Grizzlies géorgiens à Barrie, en Ontario. Malheureusement, des blessures ont limité sa carrière au hockey, l’obligeant à rentrer chez lui pour récupérer. Une fois chez lui, il a décidé de terminer ses études en obtenant un diplôme en gestion des affaires du Northern Alberta Institute of Technology.

Don a débuté sa carrière professionnelle en tant que responsable des prêts aux entreprises à la Banque Royale du Canada. Après deux ans et demi d’acquisition d’une expérience précieuse, il choisit de travailler pour les communautés des Premières nations comme prêteur auprès de l’Alberta Indian Investment Corporation (AIIC), puis dans les rangs jusqu’au directeur général de la même entreprise. Près de treize ans au sein de l’AIIC, Don a été recruté par sa communauté d’origine pour diriger le bras économique de l’CEN.

Ayant un amour pour sa communauté d’origine, Don a accepté de travailler pour l’CEN et ce, depuis 13 ans et plus. Non seulement il dirige les deux des principaux bras économiques du REC, mais sa formation en finance s’est révélée être un bien précieux pour servir la communauté. Don a été un joueur d’équipe précieux pour le RIÉ, dirigeant plusieurs initiatives économiques alors que la communauté s’efforce d’atteindre l’autonomie économique!

Endroit : L’HÔTEL WESTIN, Calgary (Alberta)

L’INSCRIPTION EST MAINTENANT FERMÉE, MERCI